CÓD.S15-44 ONLINE

Le biomimétisme et son potentiel : solutions soutenables à partir de matériaux et structures de la nature

Un intérêt poussé par un type d’innovation qui permette à la société d’évoluer avec la nature et non au détriment de celle-ci, a inspiré cette recherche. Il était question de trouver des façons plus durables d’innover dans des secteurs extrêmement polluants. Du coup, pour étudier l’innovation environnementale il n’a pas été choisi un domaine ou une science en particulier, mais plutôt une approche. En effet, le biomimétisme est : une approche, une vision, une méthodologie, et il a été même considéré comme une philosophie.

A partir d’une recherche bibliographique et une analyse comparative, nous avons cherché à répondre à la problématique suivante : Qu’est-ce que l’étude des cas relevant de l’innovation environnementale par un approche biomimétique peut nous apprendre sur les besoins et apports de cette approche aujourd’hui ? Pour arriver à ceci ont été traitées : livres, articles scientifiques et de presse, avis et rapports d’experts et d’institutions compétentes. Ainsi que, du savoir vulgarisée par des organisations non gouvernementales. Mais aussi des Blogs non pas d’experts en biomimétisme mais des ingénieurs, architectes. En plus des sites officiels des entreprises qui commercialisent certaines des innovations présentées dans ce texte.

Parmi les innovations disponibles, nous avons trouvés des multiples matériaux abondants dans la nature, recyclables et compostables, des procédées de production économes, des matériaux optimisées et un grand potentiel d’adaptation. Des alternatives lors de la conception ou utilisation des matériaux de construction qui démontrent une durabilité accrue.

Il a été conclu que le biomimétisme est donc un domaine d’étude large qui a besoin de développer certains aspects pour élargir son potentiel. Les possibilités de complémentarité entre solutions sont énormes et nécessitent plus d’interdisciplinarité. Une visualisation plus importante est essentielle. Il se pourrait que l’intégration de cette approche biomimétique, dans les cursus des plus jeunes élèves et une recherche plus poussée, réussissent à créer un « reflexe biomimétique ». Ceci pourrait, à terme, aider à protéger la biodiversité comme un recevoir à idées. Le biomimétisme est présent en grande partie dans le domaine de l’ingénierie mais d’autres domaines pourraient s’en saisir. Impliquer tous les secteurs de la société serait un but à terme. Ils existent certaines zones d’ombre. La mise en évidence de ces aspects que les innovations biomimétiques veulent cacher, pourrait inciter à améliorer ces innovations.

Palabras clave

BIOMIMÉTISME CONSERVATION DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉCOSYSTÈMES INNOVATION ENVIRONNEMENTALE SOUTENABILITÉ

Ponencia Online

Documentación de apoyo a la presentación ONLINE de la ponencia

Ver el video en youtube


Firmantes

Los autores de la ponencia

profile avatar

Mariana Mejia Mejia

Ver Perfil


Preguntas y comentarios al autor/es

Hay 4 comentarios en esta ponencia

    • profile avatar

      Isleny Cruz-Carvajal

      Comentó el 12/07/2022 a las 11:32:44

      Estimada Mariana:
      Es una propuesta fascinante, felicitaciones y gracias por compatirla en nuestro simposio. Ofrece aportes considerables a la sociedad, indudablemente.
      ¿Qué tipo de apoyos tienen estas iniciativas por parte de las universidades y del estado francés o de otros países, que tú sepas?
      ¡Un saludo!

      Responder

      • profile avatar

        Mariana Mejia Mejia

        Comentó el 21/07/2022 a las 14:30:51

        Hola Isleny,
        Muchas gracias por tu comentario! 
        En el caso de Francia no existe mucha visibilidad sobre las iniciativas de este tipo, existen muy pocos programas universitarios que incluyan el biomimetismo como método de investigación o que formen profesionales en este sentido. La mayor parte de lo que hay que saber sobre el biomimetismo en Francia pasa por las  iniciativas del centro de estudios y de expertos en biomimétismo que se llama CEEBIOS.
        Por otro lado, a nivel europeo Alemania es el país que más se interesa en este tema, sus iniciativas son más visibles, numerosas y tienen mejor acogida. Esto se debe principalmente a que Alemania fue uno de los primeros países en interesarse por el biomimetismo.  Desde mi punto de vista hace falta integrar mucho más este tema en la educación en general, es por esto que he participado en este congreso.
        Un saludo, Mariana.

        Responder

    • profile avatar

      Isleny Cruz-Carvajal

      Comentó el 07/07/2022 a las 21:53:52

      Estimada Mariana:
      Te agradeceríamos volvieras a subir el video de tu ponencia (máximo 10 minutos), pues el que aparece no se puede visualizar.
      Un saludo,
      Isleny Cruz-Carvajal

      Responder


Deja tu comentario

Lo siento, debes estar conectado para publicar un comentario.